À l'origine, au départ d'une longue croisière, il y avait 40l d'essence et 2 l d'huile pour le mélange, soit environ 42kg.

Aujourd'hui plus d'essence ni d'huile, mais 2 fois 4 batteries de 6V (235Ah sur 20 h) à décharge profonde, forment un parc de 24V d'environ 500 Ah, pour un poids de 240kg. Ce sont des batteries ouvertes au plomb.
L'autonomie est prévue pour 1h / 1h30 plein pot en cas de crise, et 8 à 10h en vitesse de croisière.


Elles entrent juste dans le coffre, il est quasi inutile de les caler, l'espace libre est si faible.

Le circuit 24v alimente les moteurs, le radar, l'ordinateur, le convertisseur 220v, les feux de route et de mouillage (LED). Couplé à un convertisseur DC/DC 24/12v, il permet de recharger la batterie AGM 12v de 110Ah qui alimente les consommateurs du type, électronique, pilote, hi-fi, etc..

L'idéal aurait été des batteries au lithium, j'ai un penchant pour les LiFePo, car elles sont presque moitié moins lourdes. Mais elles sont également beaucoup plus chères, et de toutes façons, elles n'étaient plus disponibles. Les chinois travaillent dur, mais c'est tout de même 90 Jours de délais de livraison. Bref, j'y viendrai certainement un jour, car vous pouvez vous rendre compte de l'impact du plomb sur ces images. C'est également mauvais pour la santé des multis.